eyeteck-bourges-drones-marins
Revue de Presse

Il y a quelques semaines déjà, nous évoquions l’importance croissante des drones dans les domaines de la prévention, du secourisme et de l’écologie. En nous focalisant sur les littoraux, on en oublierait presque l’existence de drones marins, capables de toutes les prouesses sous l’océan. Tour d’horizon des nouvelles perspectives offertes par les drones subaquatiques !

Les drones marins : un formidable outil pour la science

Intéressons-nous aujourd’hui plus longuement à ces nouveaux drones sous-marins. S’ils en ont bien la forme, ces drones principalement utilisés pour la recherche paraissent bien plus complets. Capables de réelles prouesses en matière d’autonomie (énergétique comme intellectuelle), il est grand temps de les mettre eux aussi à l’honneur.

Le A18D

Il avait modestement servi de conclusion à notre article sur les drones à la plage : le drone A18D. Cette invention du groupe ECA présente plusieurs fonctionnalités qui intéresseront les passionnés. Opérationnel pendant 24h, il peut descendre à 3000 mètres sous l’eau où il est capable d’éclairer seul son environnement. Ses technologies embarquées lui permettent de se déployer et de récupérer ses capacités très rapidement en cas de problème technique. D’ailleurs, il contient toutes les technologies de communication essentielles : Wifi, GPS, Acoustic, etc.

  • Dans quels domaines le drone marin A18D est t-il utilisé ?

Plusieurs missions de recherche et de secourisme par les forces navales américaines lui sont affectées. En outre, il peut surveiller les zones d’extraction de gaz ou de pétrole puisque équipé de tous les logiciels embarqués nécessaires. Il peut aussi inspecter toutes les structures sous-marines humaines. D’ailleurs, il permet – en amont – de repérer les points d’extraction possiblement exploitables. Il est aussi utilisé dans le domaine très spécialisé de la bathymétrie (mesure en profondeur d’eau), cartographiant ainsi les fonds marins. Vous l’aurez compris, il s’agit là d’un drone déjà très exploité par de multiples domaines.

Le SPEEdoo

eyeteck-bourges-drones-speedoo
Ifremer déploie son drone Speedoo sur les côtes bretonnes.

Nous passons maintenant à un modèle très proche : le SPEEdoo. Conçu par le très prolifique Institut Français de Recherche pour l’Exploration de la Mer (IFREMER), ce petit drone autonome est plein de surprises. Spécialisé dans la recherche, ce drone marin est fait pour prélever des échantillons d’eau en mer.  Téléguidé à 500m des côtes, il est toujours capable de mener à bien sa mission : prélever un échantillon, et fournir des données en temps réel. Sont ainsi mesurées plusieurs données telles que la salinité, la température, ou des indices de pollution à un endroit précis.

Il s’agit donc ici d’un véritable drone de surveillance écologique, et un outil de recherche précieux pour les littoraux français.

  • Tout petit drone ?

Avec de telles fonctionnalités embarquées, sachez que ce drone est un des plus petits dans ce domaine de recherche. Si l’A18D mesure presque 6 mètres (pour quasiment 700kg), le petit français pèse moins de 15kg pour 1 mètre de long !

Vous pouvez en apprendre davantage encore sur ce drone d’IFREMER juste ici.

Drones marins aux drones aquatiques domestiques

Éloignons-nous un peu de la recherche pour le divertissement. Grâce aux campagnes de crowdfunding (financements participatifs), les projets de brillants ingénieurs prennent vie. C’est par exemple le cas de BIKI. Sous cette adorable identité : un véritable drone aquatique pour les particuliers. Ce projet débuté en mai 2015 s’est vu concrétisé l’année dernière avec les premières livraisons de ce drone-poisson.

eyeteck-drone-biki
Le drone Biki en pleine démonstration.

Entre la GoPro et le jouet, Biki permet de filmer en 4k vos exploits en piscine comme en mer. Il peut vous accompagner durant vos séances de pêche, ou vous permettre de surveiller vos enfants pendant leur baignade. Il évite automatiquement les obstacles, peut suivre un itinéraire programmé ou être téléguidé via votre smartphone.

Si vous êtes intéressé, on vous invite à faire un tour sur le site officiel de ce drone qui fera sans aucun doute parler de lui dans les années à venir.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.